PLUS QUE JAMAIS, UN PREMIER MAI SOUS LE SIGNE DE LA LUTTE

, par  Secrétariat SF , popularité : 19%

Si nous nous félicitons sans réserve ni ambiguïté de la défaite de Le Pen, cela ne saurait nous conduire à nous satisfaire de la réélection de Macron.

À quelques jours du 1er mai, journée internationale de solidarité et de lutte des travailleuses et des travailleurs à laquelle la CGT est profondément attachée, rappeler com-bien le camp du Rassemblement national est l’ennemi irréductible de ces valeurs essentielles prend sans nul doute une dimension particulière.

Mais, ceci rappelé, il n’y a pas la moindre illusion à entretenir sur les projets de l’actuel et futur hôte de l’Élysée.

De lui-même, l’ami des riches, du profit et de la loi du marché n’infléchira en rien son ambition de faire toujours davantage en matière de reculs sociaux.

Les agent·es des trois versants de la Fonction publique sont depuis cinq ans aux premières loges pour constater les dégâts sans précédent de la politique menée par Macron.

Le rapport de force est le seul moyen nous permettant de gagner sur nos légitimes revendications.

Pour en savoir plus, lire l’appel de la CGT Fonction publique