APPLICATION DES CONSIGNES DE PREVENTION COVID

, par  Secrétariat SF , popularité : 100%

Nous portons à votre connaissance le courrier que les représentants CGT au CCHSCT de l’INRAE ont adressé au PDG de l’institut

Monsieur le Président,
En prévision du CCHSCT du 1er octobre, nous souhaitons vous alerter sur plusieurs sujets :
Votre message du 1er septembre précisant les mesures sanitaires applicables à l’INRAE (port du masque, règles de télétravail …) ont été interprétées et mises en place de manière différenciées, partielles et inégalitaires d’un centre à l’autre, d’une unité à l’autre. Pour y pallier, une « Version 4 du guide de prévention COVID » en date du 16 septembre, a semble-t-il été éditée et publiée sans publicité sur l’intranet RH le 17 septembre. Toutefois ce nouveau guide n’ayant pas été diffusé sur de nombreux centres et n’ayant été ni présenté, ni discuté au CCHSCT, plusieurs dysfonctionnements nous sont remontés des centres INRAE :
- absence de mesures de distanciation dans certaines cantines fréquentées par des agents INRAE ;
- agents INRAE incités à travailler dans des entreprises qui n’ont pas le même niveau d’exigence sanitaire (comme par exemple dans les abattoirs) ;
- inégalité dans l’attribution des jours DPSE (Dispositif ponctuel pour situation exceptionnelle) selon les centres ou unités avec par exemple l’attribution de jours DPSE « bureau partagé » uniquement pour les agents disposant déjà de jours de Télétravail classiques, ou l’attribution de 4 jours max/semaine de DPSE pour « garde enfant covid ».
De plus, à la lecture de la fiche réflexe n°7 de la « V4 du guide de prévention COVID », vous faites état de votre volonté de faire revenir coûte que coûte les agents sur site.

Monsieur le Président nous vous demandons :
- de prendre des mesures assurant les mêmes droits et les mêmes garanties sanitaires pour tous les agents quels que soient leurs lieux d’affectation ;
- de garantir l’application de ces mesures avec le concours des président.e.s de centre et directeurs.trices d’unité, mais sans vous défausser de vos responsabilités, et de nous indiquer les mesures mises en place par vos services pour vous assurer qu’il n’y aura pas de possibles interprétations différenciées ;
- de revenir à l’application de la fiche réflexe n°7 telle que décrite dans la V3 du guide prévention, et non celle de la V4, dans un souci de protection sanitaire maximale