Coronavirus : Déclaration de la CGT au CCHSCT de l’INRAE

, par  Secrétariat BL , popularité : 23%

Coronavirus :
Déclaration de la CGT-INRAE au CCHSCT de l’INRAE (01/04/2020)

En préalable, la CGT-INRAE déplore le refus de la Direction Générale d’organiser un CCHSCT extraordinaire durant les semaines passées, comme nous l’avions demandé afin que le CCHSCT soit à même de discuter dès le début du confinement des mesures indispensables à prendre pour assurer la protection des personnels.
Au titre de la CGT INRAE, nous tenons à repréciser, comme nous l’avons régulièrement effectué via nos communications au personnel, qu’il est de notre devoir de vérifier que tous nos collègues qui, à leur poste du travail par obligation de continuité du service public, sont en condition de protection sanitaire effective vis-à-vis du Covid-19.

L’employeur public se doit de prendre toutes les mesures nécessaires et efficaces pour assurer la sécurité et protéger la santé de ses travailleurs.
Or, force est de constater, faute d’avoir eu transmission de tous les PCA (Plan de continuité d’activité) - anonymisés ou non -, que les mesures prises par les Centres en la matière sont très disparates et quelquefois laissées à la seule appréciation des Directeurs d’Unité !

Il est de notre mission et de notre devoir de vérifier que tous les personnels, titulaires comme contractuels, ne subissent aucune disparité de traitement entre centres ou entre unités.
La situation actuelle n’est pas tolérable, et dans la continuité de l’avis voté au CHSCT du MESR, la CGT-INRAE demande que les plans de continuité de l’activité (PCA), les dispositifs de fermeture, les procédures d’identification des agents réquisitionnés, les informations sur les conditions de travail en mode dégradé soient fournis au CCHSCT de l’INRAE

Dans ce contexte de crise sanitaire aigüe, au vu de l’ordre du jour chargé de cette réunion de CCHSCT en visioconférence, nous estimons également que les deux derniers points de cet ordre du jour ne sont pas d’une priorité importante et demandons qu’en conséquence ils soient reportés ultérieurement. Nous insistons sur la nécessité de réunions périodiques du CCHSCT et des CHSCT durant toute la durée de la crise sanitaire afin de suivre l’évolution de la situation et d’anticiper la reprise d’activité.

Par ailleurs les RP CGT n’émettront aucun avis en situation de visioconférence.