Nous réclamons justice pour le meurtre d’un travailleur palestinien

, par  Secrétariat SF , popularité : 86%

Des colons israéliens ont torturé et battu à mort un travailleur palestinien sur son lieu de travail, dans la colonie de peuplement israélienne illégale de Gilo. Le corps d’Abdulfatah Obayat, 37 ans, a été trouvé dans cette colonie, le 16 décembre 2020. La Nouvelle Fédération des Syndicats Palestiniens (Palestine New Federation of Trade Unions, PNFTU) dénonce ce meurtre sauvage. La CGT-INRAE dénonce également ce meurtre et apporte son soutien à la PNFTU.
En pleine propagation de la pandémie de Covid-19, le gouvernement de l’Etat d’Israël tire profit de la période pour maintenir son économie par l’exploitation de centaines de milliers de travailleurs palestiniens, les réduisant à des conditions de travail inhumaines.
Avec la PNFTU, la CGT-INRAE demande à l’Organisation internationale du travail, à la Confédération syndicale internationale, et aux autres syndicats de tenir l’Etat d’Israël, ses sociétés, et ses colons, pour responsables de leurs crimes contre les travailleurs palestiniens. Et de faire campagne pour la dénonciation d’Israël comme étant un État d’apartheid, pour l’interdiction des produits et services issus des colonies de peuplement israéliennes et pour la cessation de toute activité commerciale avec les entreprises israéliennes, et internationales, qui opèrent et tirent profit de ces colonies de peuplement.
La CGT-INRAE est membre de la Campagne BDS-France et appelle les travailleurs de l’INRAE à renforcer cette campagne, jusqu’à ce que l’Etat d’Israël respecte les droits humains en Palestine.