Grignon : Blocus pacifique des étudiants : où est la violence ?

, par  Secrétariat BL , popularité : 60%

Communiqué unitaire des syndicats CGT, CFDT, CFTC et SUD de l’INRAE du site de Versailles-Grignon

Les représentants du personnel INRAE du site de Grignon soutiennent l’action étudiante et dénoncent les manœuvres de la direction APT pour discréditer les étudiants.
En aucun cas les étudiants n’ont usé de violence ni réalisé une quelconque action violente ! Évoquer cela, c’est chercher à justifier à l’avance toute action violente qui pourrait venir d’une intervention à l’encontre des étudiants. Ces termes sont lourds de sens et le message du directeur de l’agro est mensonger. Les étudiants, au contraire, ont toujours agi de façon pacifique et respectueuse des personnels et des locaux. Dès le début du mouvement, ils ont laissé rentrer le personnel. Ils laissent également la possibilité aux services de secours d’intervenir.
Seule la direction d’APT (et du Centre INRAE ?), sous couvert de préserver la sécurité des agents, a décidé de les empêcher d’accéder au site. A notre connaissance, aucun agent n’a été menacé, ou n’a pu se sentir menacé. Les étudiants ont su régler des problèmes particuliers pour permettre le meilleur fonctionnement possible sur le site.

Les faire passer pour violents et irresponsables ne fait qu’envenimer la situation et ce n’est pas la réalité de la situation.
La seule question urgente est celle du processus de vente, qui doit normalement s’achever vendredi, sans aucune transparence sur les critères de choix, ni sur les membres du jury (des agronomes, des financiers, des aménageurs, des acteurs du monde de l’immobilier ?). Cette question a été posée en CA APT cet automne, sans réponse ! Où est la violence ?