Conseil d’Administration INRA - 12 octobre 2018

, par  Secrétariat SF , popularité : 99%

Déclaration liminaire CGT-INRA

En dévoilant les premiers arbitrages sur la réforme des retraites, le gouvernement poursuit sa politique de casse sociale.
La retraite « à points » concerne tous les salariés, donc aussi ceux de l’INRA, et elle fait d’abord peser le fardeau sur le dos des plus fragiles : ceux qui ont eu des contrats précaires, des carrières hachées ou à temps partiel. Elle signifie la fin du régime de retraite des fonctionnaires avec une baisse importante du niveau des pensions, surtout pour les petits salaires, qui va obliger à repousser le départ en retraite.
Nous refusons le passage à la retraite par points et nous exigeons le maintien du code des pensions des fonctionnaires et des garanties sur le niveau des pensions.

En poursuivant la route vers CAP2022 qui doit aboutir à la suppression de 120.000 fonctionnaires dont 50.000 fonctionnaires d’Etat d’ici 2022, le gouvernement, se félicitant des 4.500 suppressions déjà réalisées depuis 2016, souhaite accélérer.

lire la suite