Chercheurs : Alerte sur nouveau régime indemnitaire

, par  Secrétariat BL , popularité : 23%

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche vient de lancer un nouveau sigle : le RIPEC pour « régime indemnitaire des personnels enseignants et chercheurs ». Cette prime constitue la principale réponse du ministère à sa promesse, depuis trois ans, de revaloriser les salaires des chercheur·ses et des enseignant·es-chercheur·ses. Il refuse obstinément la moindre revalorisation du traitement indiciaire et des grilles, et fait du RIPEC l’une des nombreuses attaques statutaires de la loi de programmation de la recherche (LPR).

La CGT vous explique pourquoi.
Et pourquoi elle vous appelle à vous y opposer (comme pour le RIFSEEP, instauré pour les ITA). Lire le communiqué de la fédération FERC-CGT en document joint.

Ce système de primes fortement individualisées reste très loin d’être un complément de rémunération permettant de pallier le blocage permanent de notre traitement indiciaire. Pire, avec le RIPEC comme avec le RIFSEEP, il s’agit surtout de mettre en place un nouvel outil de pilotage RH et de « management »....

NON au RIPEC ! NON au RIFSEEP !
OUI à la revalorisation du point d’indice !

NB : La FERC-CGT a déposé un préavis de grève pour les journées du 23 septembre, des 01 et 05 octobre 2021. Cf document joint.