A nouveau sur les OGM

, par  Secrétariat SF , popularité : 36%

A plusieurs reprises, des essais publics de recherche concernant des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) végétaux ont été détruits. La plupart de ces actes ont été revendiqués par des « faucheurs volontaires » au nom de la nécessaire » désobéissance civile contre les OGM ». Le dernier saccage en date, qui n’a pas été revendiqué à ce jour, a concerné la Guyane où environ 1700 caféiers d’une expérimentation du CIRAD (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) ont été coupés à la tronçonneuse. Ce test visait à évaluer la résistance à un insecte ravageur des feuilles de caféiers transformés génétiquement pour exprimer une toxine insecticide, mais aussi les impacts sur l’environnement comme la dissémination du pollen ou les effets éventuels sur les abeilles et leur miel. S’agissant d’arbustes, c’est un minimum de 6 ans d’efforts de recherche publique qui a été détruit en quelques instants.

suite