Les jeunes : premiers touchés par la crise : mobilisation du 16 mars

, par  Secrétariat BL , popularité : 41%

Après les mobilisations réussies du 20 et 26 janvier et du 4 février, mais considérant les avancées insuffisantes voire inapplicables, 14 syndicats étudiants et mouvements de jeunes appellent les jeunes et les étudiant·e·s à se mobiliser, à nouveau, partout en France, le mardi 16 mars et à construire des mobilisations locales par région, sur leurs lieux d’études, de travail, dans la rue, lors des prochaines semaines.
La CGT de l’INRAE apporte tout son soutien à cette mobilisation
et appelle les encadrant.e.s de notre institut à permettre à leurs étudiant.e.s de s’inscrire dans celle-ci.

Vous trouverez ci-après le communiqué, daté de fin février, des organisations appelant la jeunesse à se faire entendre. Ainsi que le préavis de grève déposé par notre fédération auprès (entre autres) de nos ministères de tutelles.

Par ailleurs par un communiqué commun la CGT, FO, FSU, Solidaires apportent également leur soutien indéfectible à la jeunesse mobilisée pour son avenir le 16 mars. Elles revendiquent un service public d’éducation et d’orientation accessible pour toutes et tous et une continuité des droits au salaire, à la formation et à la protection sociale.
Communiqué également joint.