CT de l’INRAE du 16 juillet 2020

, par  Secrétariat BL , popularité : 69%

A l’occasion de la convocation, ce 16 juillet 2020, du Comité technique de l’INRAE, la CGT de l’INRAE est revenue sur le projet de LPPR, et a proposé le vote d’une motion.

=> Lire le document joint : déclaration de Pascal Tillard, au nom de la CGT-INRAE.
Toujours en formation conjointe des 2 CT ex-INRA et ex-IRSTEA, 19 des 20 représentants élus étaient présents. La motion "LPPR" a recueilli 15 voix pour (4 CGT+7 SUD+ 3 FO+ 1 CFTC), 3 contre (CFDT) et 1 abstention (CFDT).
Texte de la motion :
Motion LPPR, à l’initiative de la CGT
« Le comité technique de l’INRAE considère que la LPPR ne répond pas aux exigences en matière de recherche publique. Plus grave, la LPPR va aggraver la situation :
• En généralisant la précarité via les contrats de mission scientifique
• En créant les CDI de mission scientifique qui ne sont que des CDD déguisés et les tenure tracks dont l’objectif à terme est la suppression des corps des CR et de maitres de conférence
• En poursuivant la recherche par projet dont la crise sanitaire a montré les limites
De plus l’augmentation de budget permise ne permettra pas de compenser l’inflation et le GVT (Glissement Vieillesse Technicité).
Pour toutes ces raisons le comité technique exige le retrait de la LPPR et l’ouverture de véritables négociations pour obtenir une loi-cadre à la hauteur des enjeux d’aujourd’hui et de demain. »

=> Autres motions et votes (LDG-CAP / Rifseep) : lire 2nd document joint